1. Le printemps en Corée, n’est-ce pas merveilleux ?

    Voici quelques clichés pris ce matin même au palais Changdeokgung et son jardin secret Huwon.

    Plus de cerisiers en fleurs, mais d’autres arbres fruitiers encore plus beaux !

     
  2. Salut les loulous…

    Quelle belle découverte ai-je fait ce week-end…. 3 jours au Japon qui tombent à point nommé, avant que j’en arrive à taper un pauvre innocent en pleine rue à Séoul…

    Vous l’aurez compris, vivre en Corée est bien plus difficile que ce que j’avais pu imaginer, surtout après presque 3 ans ici. Disons que le combo “je te pousse dans la rue et je m’en fous” + tout le reste dont je ne saurais révéler les détails publiquement, il était temps pour moi de partir en week-end….

    Et quel week-end ! Overdose de sushis et délicieuses pâtisseries (qui aurait cru ?), du pudding, du bœuf de Kobe grillé (hum, pour lequel Hollis a dû laisser un bras…), du beau tissu, des gens super polis et ma foi mignons… Que demande le peuple ? D’autant plus que j’en viens à confirmer la théorie des personnes ayant vécu dans les deux pays : les coréens seraient les latins de l’Italie (comprenez ici les italiens/corses qui parlent fort et qui ont du caractère), et les japonais seraient plutôt les allemands de l’Asie, où organisation et propreté priment. Je n’oserais vous dire ce qui m’attire le plus à l’heure où j’écris ce post….

    Quoi qu’il en soit, nous avons fait notre premier arrêt à Kyoto… Ce n’était pas une erreur ! D’ailleurs, rien ne l’était… On ne s’est jamais aventuré sur les grandes avenues et avons seulement marché dans les petites ruelles sombres et autres rues désertes…. Pas de déception, on a découvert des lieux que l’on aurait jamais vus si on s’était mis la tête dans les guides touristiques…. 

    Enfin…. ^^

    Prochain épisode, Osaka !

    tchuss

     
  3. Partir en randonnée sans avoir à supporter les gens ? C’est possible, même dans un pays aussi petit que la Corée !

    Oui, vous avez bien compris, le moindre recoin de ce pays est toujours encombré de personnes à toute heure de la journée ou de la nuit (autrement dit, impossible de faire des cochonneries dans un coin de campagne reculé, y’aura toujours une personne pour vous mater)

    Mais s’il y a bien une chose que les coréens craignent par dessus tout, c’est le froid ! Le temps ici, c’est le sujet de toutes les conversations, pire que nos petites mémé nationales. On fait de la bouffe en fonction du temps et on déteste l’hiver et l’été… D’ailleurs pendant ces saisons plus ou moins insupportables, on ne cesse de répéter ‘j’ai chaud’ ou ‘j’ai froid’ constamment, sans raison apparente !

    Allergique au grand monde, et surtout quand je fais de la randonnée, je n’aurais pourtant pas misé sur une randonnée sur le mont Jirisan en pleine saison d’hiver ! Erreur, c’est le meilleur moment :)

    PERSONNE ! De la méditation en veux-tu, de la méditation tu en auras !! Le seul homme que l’on a croisé sur la route, fut le moine du magnifique temple Seoamjeongsa, situé sur le chemin forestier Dullegil.

    Sans rentrer dans trop de détails barbants, voici quelques clichés rapportés de ma jolie balade d’hiver, au gré des temples et autres beautés naturelles du mont Jirisan en Corée du sud ^^

    Enjoy !

     
  4. 'On dirait le suuuuuuudddd, le temps dure longteeeeeeeeempppppsssss'

    "C’est un endroit qui ressemble à la Louisiane, à l’Italiiiie"…. Oui enfin, pas tout à fait quand même… Pauvre Nino Ferrer, il se retournerait dans sa tombe s’il m’entendait… (oui j’ai 30 ans et je connais Nino Ferrer ^^…)

    J’ai eu l’honneur de me rendre 3 jours à Tongyeong et Goeje-do, dans le sud de la péninsule. Et j’ai eu la surprise de me voir attribuer un chauffeur privé (dans le même type de van aux vitres teintées que les stars de K-pop, si si).

    Mais venons en au fait :

    Il y a de très beaux sites à voir, et notamment pour les amoureux des falaises et du littoral. Le plus surprenant reste le sublime coucher de soleil vu du parc Dara…. Amenez votre moitié voir le spectacle avec un café bien chaud et c’est dans la poche, vous pourrez ensuite l’amener au motel !! Sans blague : super romantique, super géant… Une nébuleuse aux tons orangés…

    Gastronomiquement parlant, l’huître est franchement bonne, encore faut-il aimer les huîtres… Ils les servent à toutes les sauces ici : galette, porridge, à la vapeur, en grillade….C’est limite s’ils les mettraient pas dans nos céréales le matin !

    On peut aussi apercevoir le Japon sur le mont Mireuksan quand le temps est clair… Enfin, ça c’est quand les chinois arrêteront de polluer le monde avec leurs vapeurs toxiques immondes qui nous submergent ici même en Corée… Quelle tristesse !

    Restons positif c’est le week-end :) A bientôt pour plus de reportages photo !

    Ps : je vais bientôt intégrer une partie “commentaires” dans ce blog, afin que vous puissiez me faire vos suggestions !!

    A bientôt

     
  5. "A la faveur de l’automne, revient cette douce mélancolie", qu’il disait….

    Pas faux…..

    L’automne en Corée, c’est un peu le Canada des frustrés, c’est à dire avec les grands espaces en moins et les tonnes de gens en plus… En revanche, c’est pas dans les Laurentides (Québec) que l’on trouverait des temples inscrit dans le patrimoine mondial de l’UNESCO et des écritures bouddhistes précieuses à l’humanité.

    Chacun choisit donc le pays qu’il souhaite. En tout cas, pendant que je suis encore sur la péninsule, me voici au beau milieu de ces couleurs incroyables, qui m’aideraient presque à oublie le vacarme incessant des milliers de randonneurs coréens.

    J’espère que vous apprécierez ces images car moi, j’ai apprécié ce beau voyage près de Daegu, la ville qui m’a accueillie pendant 6 mois à mon arrivée en Corée :)

     
  6. De passage temporaire dans la ville de Yongin, province du Gyeonggi-do, nous avons visité un temple connu de la région, nommé Wawoojeongsa. Si le temple en lui-même ne date que des années 1970, les statues de bouddha par milliers viennent de tous les pays d’Asie et son assez impressionnantes….

    Les pagodes sont construites avec des pierres que les visiteurs du monde entier apportent de leur pays, ce qui les laisse en perpétuelle construction.

    Ce qui m’a choquée, c’était de voir un couple de coréens apparemment sans éducation ni valeurs, laisser leurs enfants débiles jouer au milieu des pagodes de pierres construites par les visiteurs, et les faire tomber dans l’indifférence générale. La mère les filmait même en train de s’éclater dans les pierres. Mère indigne…. (Indigne est un mot même encore trop sympa…)

    Evidemment, personne n’a rien osé dire et ces gens n’étaient clairement pas bouddhistes ! 

    Jolie apparition des premières feuilles de l’automne. Ce temple dans 15 jours verra ses arbres de parer de leur belles couleurs rougeoyantes ! A voir à tout prix  !

     
  7. Séoul, que tu es verte !

    Je découvre en toi un petit central parc étonnant, frais et revigorant, une sorte de poumon de verdure dans ta mégalopole qui m’est parfois angoissante ^^

    Merci de m’avoir offert l’opportunité de nourrir Bambi, chasser des mantes religieuses (beurk) ou encore apercevoir des papillons aux motifs léopard !

    Belle découverte que je recommande à tous, surtout à l’automne !!!

     
  8. Séoul, tu es énergique….. pleine de fougue !

    Au matin, tu m’offres tout ce dont je rêve : les brochettes coréens qui me poussent et qui me donnent des coups de genou dans les transports en commun pour s’asseoir sur la place “handicapé” du bus (au détriment des pauvres petites mémé au dos courbé), ceux qui s’arrêtent en plein milieu ou qui te coupent la route quand tu marches tranquillou ou même ceux qui crient à la place de parler dans les lieux publics sans l’aide d’un mégaphone ! Qu’est-ce qu’on s’éclate ! Les principes du confucianisme et du respect se perdent je vous dit …

    Non en fait, tu me fatigues….

    A mille lieues de ton vacarme incessant qui me satisfait en semaine, je préfère te délaisser le week-end… Place au bol d’air frais à la campagne, on ne se refuse rien !

    From Yeongju, with love !

     
  9. Seoul que tu es belle…. Mais je te le dis, ta situation géographique m’exaspère. Tu me fais bouder….

    Tu es un peu trop en haut et à droite de la mappemonde à mon goût. Ce qui rend tout voyage en Asie bien plus éreintant que si j’habitais a HK par exemple…

    Justement, parlons-en de Hong Kong !

    En mai, j’ai explosé le cochon (entendez par là tirelirounette) pour découvrir la terre qui a vu naître Jackie Chan…
    Pour les gens qui n’ont jamais mis les pieds en Asie, les mégalopoles ont toutes l’air de se ressembler : pollution, paysages urbains, vieux pervers asiats, pauvres qui font le recyclage, petites rue coupe-gorge bien degueu et super buildings landmark.

    Taipei, Seoul, Tokyo, Shanghai, Hong Kong…. Autant de villes toujours décrites de la même manière par notre saltimbanque national Bernard de la Villardière..
    Pourtant, apres 2 ans dans le pays du Kimchi levant, je peux vous assurer que HK est vibrante.

    Bon sang, y’a des arbres exotiques ! Des gros machins de la jungle disposés n’importe ou et qui ‘coulent’ sur les routes l’air de rien… !!  Si si la famille ‘
    Sans entrer dans les details intimes du voyage, je publie 10 photos de ces petits landmarks qui illustrent bien ma vision de cette megalopole

     
  10. Suite tes péripéties en Famille…. Août 2013…

    Pour me faire de l’argent de poche à dépenser dans des trucs pas vraiment utiles, j’ai opté pour l’option “tutoring” d’une jeune étudiante en interprétation française super sympa …. Et celle-ci a un point d’attache non négligeable à Andong, et plus particulièrement au village Hahoe (UNESCO) : son grand-père de cœur, ancien illustre calligraphe entre Corée et Japon, y habite et y tient un joli hanok à la location pour quelques nuits ! 

    Sans trop avoir rien demandé, nous nous sommes retrouvées, mes sœurs et moi, à passer la nuit sur un confortable ondol, dans une maisons des plus ravissantes, avec encore une fois une pelouse verte fluo et des papillons géants qui font même pas peur ! Oui, le rustique a du bon !

    Et puisque nous étions recommandées par mon élève, nous avons eu droit à des privilèges incroyables ! Le fils s’est levé le matin et nous a préparé le petit-déjeuner, que nous avons pris assis sur le sol avec le grand-père suivi d’une discussion en coréen, puis nous avons eu droit à une visite guidée de village Hahoe.

    Le fils nous a ensuite fait participer à une cérémonie du thé à Bunyeonjeongsa (빈연정사), un pavillon d’étude construit en 1583 ^^ Je sais, j’ai pas l’air très à l’aise sur la photo, mais sachez que passer une heure assise de cette manière c’est pas dans nos gênes… 

    Sans trop entrer dans les détails, le village Hahoe est le fief du clan Ryu, une puissante famille locale qui a vu naître de nombreuses figures politiques et intellectuelles de la nation. Elle possède toujours de nombreuses maisons Hanok et servait à l’époque aux érudits de la péninsule, venus étudier le confucianisme et qui entraient ensuite dans les hauts rangs du gouvernement. Mais passons, c’est juste sublime et il faudrait plusieurs mois pour faire le tour des détails historiques.

    Après un détour par la très simple randonnées Buyongdae offrant vue sur le village, il est temps de redescendre et de se ‘farcir’ par 40°C un bon Jjimtalk, ou encore ce plat de poulet cuit à la vapeur puis mélangé dans une sauce soja avec nouilles transparentes, pommes de terre, sésame et autre légumes. Peu ragoutant en apparence, je n’ai encore rencontré personne ayant désapprouvé ! 

    Que la force d’Andong soit avec vous !